CAUSE DES ENFANTS | PROMOTION DE LA CIDE

Action nationale

L'OCCE accompagne les enseignants, les enfants  et les adultes qui les entourent dans la connaissance et l’exercice de leurs droits ainsi que dans l’apprentissage de la citoyenneté au quotidien. Pour participer cette année le kit pédagogique est à découvrir ici

L'OCCE s'engage pour les droits de l'enfant

Par son  engagement, l’OCCE participe à faire connaître le texte de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant (CIDE) dans les classes en favorisant la mise en œuvre de projets et d'actions au sein des coopératives adhérentes.

Dans la lignée des précurseurs à l’écriture de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant comme Janusz Korczak, l’OCCE se réfère à cette Convention, texte supra-constitutionnel qui affirme l’intérêt supérieur de l’enfant et constitue un véritable projet de société.

Les coopératives scolaires, les classes coopératives affiliées à l’OCCE, sont des lieux privilégiés où les enfants, acteurs à part entière, sont accompagnés dans la connaissance et l’exercice de leurs droits ainsi que dans l’apprentissage de la citoyenneté au quotidien.

Cette année encore, à partir du 20 novembre, l'équipe Cause des enfants de l'OCCE propose aux enseignant (e)s et leurs élèves des ressources et des activités pour connaître la CIDE et s’engager dans des projets liés à l’exercice de leurs droits. 


Envie de découvrir les 10 droits fondamentaux garantis par la CIDE ?

Version simplifiée | Convention Internationale des Droits de l'Enfant
Version intégrale | Convention Internationale des Droits de l'Enfant

L'OCCE vous propose de réfléchir aux 10 droits qui sont indispensables de connaître pour une école bienveillante et des enfants plus responsables.

À découvrir l'affiche pour la classe, qui vient de paraître dans A&E n°259 : Rôle de la CIDE pour une école bienveillante.

 

Un projet "droits de l'enfant" avec l'OCCE, c'est ...

Pour les enseignants : 

  • Travailler de manière coopérative à travers un projet.
  • Donner vie aux conseils de coop.
  • Améliorer le climat de classe (Travail sur le respect et la tolérance, la prise de parole de l’élève, l’écoute…).
  • S’ouvrir au monde.
  • Lutter contre les discriminations.
  • Eduquer à la solidarité.

Pour les élèves :

  • Découvrir et connaître un texte supra-constitutionnel.
  • Développer un esprit de compréhension et d’ouverture, de paix, de tolérance et d’ouverture au monde.
  • Développer l’esprit critique et l’engagement.
  • Développer une attitude citoyenne et responsable.
  • Etre capable de prendre la parole pour défendre ses Droits.

Cette année encore, l'OCCE proposera tout au long de la semaine de l'anniversaire de la CIDE, des lettres éléctroniques, avec des pistes et outils pour travailler en classe sur les droits de l'enfant.

Dossier pédagogique 2019 | Kit pédagogique Lettres 2019
Dossier pédagogique 2018 | Kit pédagogique Lettres
Dossier pédagogique 2016 | À nous de jouer contre les discriminations à l'école
Dossier pédagogique 2015 | Tous différents & tous égaux 
Dossier pédagogique 2014 | Exprime toi, tu as des droits
Dossier pédagogique 2013 | Les loisirs, quel plaisir
Dossier pédagogique 2012 | C'est pas juste un poème

De la Convention aux Actes

+ De la Convention aux Actes

Créé début 2019, ce collectif est composé essentiellement d’associations, organisations & ONG unies d’une seule voix pour porter ensemble un message de plaidoyer en direction des pouvoirs publics, mais aussi de sensibiliser le grand public aux enjeux des droits de l’enfant.
3 moyens d’action ont été définis, avec notamment l’écriture de 12 actes forts : www.delaconventionauxactes.org.

Le but : demander des actions concrètes en faveur des droits de l’enfant.

Responsable de la commission « écriture des actes », l’OCCE a finalisé l’écriture du livret, avec le concours d’enfants et de jeunes. Ce livret a été remis le 20 novembre 2019 au Président de la République et aux décideurs publics, dans le cadre de la journée organisée par le Défenseur des droits à l’UNESCO, en présence des enfants et de jeunes qui avaient travaillé autour du droit à la participation tout au long de l’année.

En 2020 écriture d’un observatoire remis au président de la République le 20 novembre afin d’établir un constat des avancées et des stagnations des engagements pris par rapport aux actes posés.

En 2021-2022 un observatoire centré sur la participation et la gouvernance a été  remis au secrétaire d’état chargé de l’enfance et des familles . La dynamique a  rencontré les équipes de campagnes des élections présidentielle et législatives et organisé une vaste campagne de communication via ses réseaux  sociaux. Des députés se sont engagés à suivre ses recommandations.

La Dynamique a décidé de poursuivre son travail  de plaidoyer en 2022-2023 et l’OCCE continue à œuvrer dans le comité de coordination.